Lire – Comment être aussi cool que Nina Hill d’Abbi Waxman

« Parce que, ainsi que l’a un jour déclaré Neil Gaiman, « Les livres sont moins dangereux que les gens, de toute façon ». »

Cette petite phrase, issue du livre d’Abbi Waxman résume assez bien, je trouve, la façon dont Nina Hill perçoit la vie. Je comprends son point de vue : les livres peuvent avoir un côté réconfortant quand ils sont bien choisis.

Résumé

Nina Hill est libraire. Elle a une culture générale incroyable, un agenda bien rempli et un chat nommé Phil. Que désirer de plus ? Quand on lui rappelle qu’il n’y a pas que les livres dans la vie, elle hausse les épaules et se plonge dans un nouveau roman.
Quand Nina apprend la mort du père qu’elle n’a jamais connu, elle découvre aussi l’existence de nombreux frères et sœurs, exubérants à souhait, qui veulent à tout prix la rencontrer. Mais pour cette librairie introvertie, parler à des inconnus, c’est le bout du monde. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle découvre que son ennemi juré n’est pas insensible à son charme et voudrait mieux la connaître. Nina hésite entre plusieurs options : changer d’identité, s’exiler sur une île déserte, ou se terrer dans son appartement en attendant que ça passe. Le moment n’est-il pas venu de sortir de sa coquille ?

(Édition lue : e-book aux Editions Milady / ISBN 9782811228231 / 384 pages)


Pourquoi j’ai choisi ce livre ?

C’est tout d’abord son titre qui m’a interpellée. Eh bien oui, qui ne rêve pas d’être « cool » ? Et puis ensuite le résumé a fini de me convaincre qu’il fallait que je mette ce livre dans ma besace électronique (ben oui, ne sois pas surpris, tu commences à connaitre Hélène et son amour des ebooks).

Bon, par contre, ça faisait un bout de temps qu’il était dans ma PAL et je l’en ai sorti à la faveur d’un challenge sur Livraddict (Hélène te parlera à l’occasion des différents challenges auxquels elle est inscrite et pourquoi).


Ce que j’en ai pensé

Alors, tout d’abord le titre est mensonger … parce que Nina Hill est quand même loin d’être « cool » (c’est limite si Hélène ne voudrait pas intenter un procès pour publicité mensongère 🙂 ).
Cette chère Nina est quand même sujette à des crises de panique, est très anxieuse et un brin asociale. Donc on est peut-être un peu loin du côté « cool » vendu par le titre. D’ailleurs le titre original est beaucoup plus conforme à ce qui attend le lecteur : « The Bookish Life of Nina Hill » que je traduirais par « La vie livresque de Nina Hill » (oui, Hélène se la joue interprète à ses heures perdues).
Bon, avec le résumé je me doutais bien qu’elle avait ce côté introverti donc il n’y avait pas non plus une grosse déception de ce côté là.

Tu l’auras donc compris, Nina Hill, libraire de son état, a quelques soucis quand il s’agit d’avoir des interactions avec le commun des mortels. Elle travaille dans une librairie et préfère bien mieux la compagnie des livres (ceux qu’elle vend et ceux qui recouvrent les murs de son chez petit « chez elle ») à la compagnie des autres êtres humains.
Elle est hyper-organisée et tout évènement non prévu dans son planning vient totalement la chambouler.

Donc, forcément, quand son père, qu’elle n’a jamais rencontré, décède et lui « lègue » une grande famille ça va fortement perturber ses petites habitudes et diminuer ses moments de solitude et de calme qu’elle chérit tant.
Rajoutez à ça que son adversaire de soirée quiz ne la laisse pas totalement indifférente, et il y a là de quoi bien lui chambouler son organisation millimétrée et la perturber un brin.

Alors, certes, ce n’est pas une héroïne « forte » avec des réparties cinglantes comme on peut en voir passer d’en d’autres romans, mais c’est une héroïne qui s’accepte comme elle est, avec ses défauts. Elle est vraie et ça change !
Je l’ai trouvée touchante et mine de rien, tous ces changements qui arrivent dans sa vie et qui perturbent son petit programme bien établi la poussent à se remettre en question et à envisager la possibilité de laisser un peu de place à l’improvisation.

Bref, tu l’as compris, c’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée. Je rajouterais même une petite mention spéciale pour le passage du club de lecture durant lequel Nina reçoit des conseils de flirt de la part de gamines de 10 ans. Un vrai régal !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s