Faire un bilan lecture – Mars 2021

Ce mois de Mars, en plus des journées qui se rallongent et du soleil qui se montre de plus en plus souvent, ça a été un bon mois côté lecture pour moi.
Même si j’ai acheté quelques livres en début de mois, j’ai eu un bon rythme de lecture qui m’a permis de bien compenser ce petit craquage.

Les entrées du mois

Ce mois-ci 6 livres sont entrés dans ma PAL. J’avoue, j’ai un peu craqué au début du mois, mais les ebooks de JR Ward étaient en promotion et j’en ai donc profité pour compléter les 2 séries que j’ai en cours.


Les sorties du mois


8 lectures non chroniquées

Wild men, tome 1 de Jay Crownover

Résumé :
Léo se remet difficilement d’un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même et s’éloigner des autres. Inquiète, sa meilleure amie Emerys arrive à la convaincre de partir avec elle en randonnée équestre dans le Wyoming, loin de tout. C’est là-bas qu’elles font la connaissance des frères Warner. Léo est tout de suite troublé par Cyrus, ombrageux et mystérieux, qui semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à ce voyage, Léo se laisse gagner par l’aventure et le charme de ce « presque cow-boy ».
Mais cette excursion d’une semaine prend rapidement un tour inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu’ils le pensaient, les membres du groupe ne sont tous ceux qu’ils prétendaient être et la randonnée devient alors menaçante…
À travers cette aventure au grand air, Léo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Dont certaines seront plus réelles que d’autres. Et ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie.

Ce que j’en ai pensé :
J’ai apprécié retrouver la plume de Jay Crownover et la découvrir dans un autre univers. Cette fois pas de gros dur tatoué de partout mais des cow-boy ! Et c’est pas mal !
L’histoire est vraiment très intéressante. Il n’y a pas que la romance naissante entre Léo et Cyrus dans ce livre. Il y a toute une intrigue de fond qui se met en place assez rapidement et qui est assez prenante.


À un détail près de Kristan Higgins

Résumé :
Quand elle débarque pour deux mois à Manningsport, la petite ville des Finger Lakes où vit toute sa famille, Faith Holland a dans la poche une liste ambitieuse de projets : – rénover la vieille grange du domaine familial de Blue Heron – faire en sorte que la ville oublie, enfin, que son ex-fiancé l’a larguée devant l’autel le jour de leur mariage en faisant son coming out (un moment particulièrement bien choisi, non ?) – trouver une nouvelle compagne à son père, lequel pourrait bien vouloir se remarier avec une femme cupide et d’un absolu mauvais goût (pour elle, le comble du chic est de porter une robe à imprimé léopard) – régler ses comptes avec Levi Cooper, le copain ô combien attentionné qui a tout fait pour que son ex-fiancé clame son homosexualité devant la moitié de la ville… Car pour Faith, une chose est sûre : rien, ni le sex-appeal affolant de Levi ni ses magnifiques yeux verts, ne viendra altérer la colère que suscite en elle celui qui, trois ans plus tôt, a fichu sa vie en l’air.

Ce que j’en ai pensé :
J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début, surtout avec les quelques flashback qu’il y avait au début mais j’ai tenu et finalement je ne regrette pas.
L’histoire est bien sympathique et très agréable. J’ai beaucoup aimé le personnage de Levi (plus que celui de Faith qui ne m’a pas touchée tant que ça).
En tout cas la famille et les amis de Faith promettent des tomes intéressants pour la suite.


The fire de Brittainy C. Cherry

Résumé :
Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.

Ce que j’en ai pensé :
J’ai bien aimé ce tome, même si je trouve qu’il est loin d’arriver à égaler le tome 1.
L’histoire entre Alyssa et Logan est mignonne, mais ce ne sont pas forcément ces personnages qui m’ont le plus plu dans l’histoire. Je trouve d’Erika et Kellan auraient mérité de voir leur histoire plus développée. Pour moi ils avaient plus de potentiel qu’Alyssa (trop passive) et Logan (un brin trop destructeur à mon gout).


Si tu m’oublies de Tonie Behar

Résumé :
Ophtalmologue à l’hôpital des Quinze-vingt, mère de jumeaux adolescents, divorcée et toute nouvelle locataire d’un joli appartement boulevard Montmartre… la vie de Violette est on ne peut plus rangée. Bien loin de sa jeunesse et de la passion bouleversante et un peu folle qui l’a unie à Joachim, le bad boy du lycée. Joachim qui refait surface, un jour d’été, 15 ans plus tard pour mettre une nouvelle fois la vie de Violette sens dessus dessous…

Ce que j’en ai pensé :
Sur le papier ce livre avait de quoi me plaire, mais dans la pratique j’ai eu beaucoup de mal à en venir à bout.
Je n’ai pas aimé cette alternance entre le point de vue omniscient quand l’histoire se déroulait « de nos jours » et le point de vue de Violette quand le récit passait dans son journal intime d’adolescente même si ces passages avaient pour but d’expliquer comment elle en était arrivée là où elle en est au moment du récit.
Et puis l’histoire en elle-même m’a parue trop tirée par les cheveux. En général ça ne me pose pas de problème, ça reste un livre donc on peut se permettre d’avoir des idées farfelues et des rebondissements improbables, mais là ça n’a pas marché avec moi.


Mis à l’essai, tome 1 : Le Sportif & l’Introvertie de L. H. Cosway et Penny Reid

Résumé :
MESDAMES ET MESSIEURS !
J’ai une annonce à faire. Vous savez, ce type dont j’ai parlé il y a quelques mois ? Le très, très, très séduisant joueur de rugby irlandais qui joue pour la RLI ? Le joli cœur avec de gros problèmes de sang-froid, le corps d’un gladiateur, et le visage d’une star de cinéma ? Le sportif aux choix vestimentaires douteux, lesquels m’avaient poussée à supputer qu’il était le bâtard d’un Leprechaun et d’un Hobbit ? Ronan Fitzpatrick ? Ça y est, vous le replacez ? Eh bien, j’ai une confession à vous faire…
L’INTROVERTIE
Annie Catrel, petit génie des réseaux sociaux, est la star de l’agence de relations publiques Davidson & Croft le jour. De nuit ? Elle est la Bloggueuse Célébrité anonyme qui peut influencer l’opinion publique en deux coups de publications Instagram. Elle est la Cyber Espionne, la créatrice anonyme de New York Élite, et la coqueluche de la Toile. Annie domine le monde virtuel, mais la réalité ? Euh, pas vraiment.
LE SPORTIF
Ronan Fitzpatrick est le talonneur le plus talentueux que le rugby irlandais a connu, et il déteste les médias, papier ou digitaux. La presse lui a fait une réputation de tête brûlée qui lui colle à la peau. Suspendu de son équipe, Ronan vient chercher la paix et l’anonymat à Manhattan… Mais c’est sans compter sur l’œil de lynx de la Cyber Espionne. Il faut dire qu’on ignore difficilement un physique comme celui de Ronan.
LE PLAN
Quand Ronan arrive, réticent, à Davidson & Croft pour améliorer son image médiatique, il ne s’attend pas à rencontrer la timide et superbe Annie, et encore moins à l’attirance violente qu’il éprouve pour elle. Lorsqu’on leur propose de travailler ensemble, Ronan saute sur l’occasion. Jusqu’où Annie ira-t-elle pour sauvegarder son anonymat ? Et comment réagira le sportif quand il découvrira qui est vraiment l’introvertie ?

Ce que j’en ai pensé :
Globalement j’ai bien aimé ce livre. Cependant, j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Ronan au début parce que je le trouvais vraiment trop entreprenant et trop envahissant avec Annie. Il s’est amélioré par la suite quand il a commencé à prendre en compte le vécu et les sentiments d’Annie, mais il lui en a fallu du temps.
Mais leur histoire est sympathique, ils ne sont pas parfaits et font chacun des erreurs mais ils apprennent et continuent d’avancer.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Joan, la patronne d’Annie. On ne la voit pas beaucoup et c’est bien dommage.


Fruits Basket perfect, tome 06 de Natsuki Takaya

Résumé :
Tohru et ses amis auraient dû passer d’agréables vacances d’été dans l’une des résidences secondaires des Soma.
Mais depuis l’apparition d’Akito, les ”Douze” doivent aller le voir tous les jours. De plus, Yuki ne se comporte plus comme avant…

Ce que j’en ai pensé :
Très beau tome où chacun se retrouve face à ses sentiments.
J’aime toujours autant les différents personnages, mais Kyo et Momiji sont mes préférés et se sont encore plus révélés ici.


Marked men, tome 1 : Rule de Jay Crownover

Résumé :
Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal.
Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne.
Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs.
Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant…
Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver.
Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?
L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

Ce que j’en ai pensé :
C’est une jolie histoire, pas forcément hyper originale avec des personnages un peu trop stéréotypés pour moi. Mais ils étaient tout de même attachants et les personnages secondaires m’ont intrigués.
J’ai quand même passé un bon moment avec ce livre même si je n’ai pas été époustouflée par l’histoire, mais je crois que je deviens difficile en ce moment.


La vie de A à Z de Debbie Johnson

Résumé :
Poppy et Rose étaient auparavant aussi proches que peuvent l’être deux soeurs, mais cela fait plus de dix ans qu’elles ne se parlent plus. Jusqu’au jour où elles apprennent que leur mère est morte – sans avoir jamais eu la chance de voir ses filles réunies. Mais Andrea n’était pas le genre de femme à laisser la mort se mettre en travers de ses plans. Connaissant ses filles mieux qu’elles ne se connaissent elles-mêmes, elle leur a légué un dernier cadeau d’un genre unique dans l’espoir de les réconcilier : La Vie de A à Z.

Ce que j’en ai pensé :
C’est un livre très touchant et qui m’a fait verser quelques larmes, forcément.
L’idée de cette mère qui laisse à ses 2 filles un abécédaire après sa mort pour qu’elles se rapprochent à nouveau et se pardonnent était pas mal.
J’ai juste eu un peu de mal par moment avec les alternances entre les évènements passés, les évènements présents et les lettres/vidéos d’Andréa, mais dans l’ensemble ce fut une lecture très agréable (certes mélancolique, mais très belle).


1 abandon

Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh
Ce livre me faisant de moins en moins envie et les avis sur lui étant de plus en plus négatif, c’est sans scrupules que je l’ai sorti de ma PAL sans le lire.


Et toi ?

Comment s’est passé ton mois de Mars ? Tu as fait de belles lectures ?

Une réflexion au sujet de « Faire un bilan lecture – Mars 2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s