Essayer de réduire ses déchets – Dans la salle de bain

Le mois dernier je te disais que j’essaie de réduire mes déchets à la maison. Cependant, c’est parfois plus facile à dire qu’à faire. Et finalement il y a plein d’endroits dans la maison où il est possible de changer un tout petit peu ses habitudes pour réduire, un peu, la quantité de déchets que l’on produit.

La salle de bain

Dans l’article d’aujourd’hui je vais t’emmener dans ma salle de bain et te montrer les quelques habitudes que j’ai changées et les petites choses que j’utilise au quotidien et qui me permettent d’avancer dans cet objectif de réduction de mes déchets.
Mais comme il est impossible d’être parfait, je vais aussi te montrer ce que je n’arrive pas encore à remplacer par une alternative « zéro déchet ».

On ne dirait pas comme ça, mais la salle de bain peut être une pièce dans laquelle une montagne de déchets peut vite s’accumuler.


Ces nouvelles habitudes qui fonctionnent chez moi

Savon solide pour remplacer le shampoing, le gel douche

J’ai depuis longtemps un savon solide sur le bord du lavabo pour le lavage des mains. Je l’utilise aussi pour la douche assez régulièrement. Pour ce genre de savon je ne suis pas trop difficile et je n’ai pas forcément de marque fétiche.

J’ai par ailleurs aussi opté pour le shampoing solide. Mais étant encore à la recherche du shampoing solide qui me convient vraiment, j’ai encore du shampoing en flacon qui train dans les placards (et puis l’Homme et les enfants n’utilisent pas de shampoing solide).
Cependant, en ce moment j’utilise le shampoing solide de chez Cosmo Naturel, et pour le moment j’en suis plutôt satisfaite, peut-être ai-je enfin trouvé le bon.

Alternative ?
Si vraiment, tu n’es pas branché(e) savons solides, il reste la possibilité d’acheter ton shampoing/gel douche, savon liquide en vrac dans certains magasins. Et sinon, à défaut, il reste toujours la solution d’acheter des flacons « grand format », et s’ils sont dans un contenant un peu plus responsable c’est que du bonus.


Cotons lavables et chutes de vieux pyjama/t-shirts pour remplacer les cotons jetables

Cela fait des années maintenant que j’ai arrêté d’acheter des cotons démaquillants. Ça doit être un des premiers pas que j’ai fait vers une réduction des déchets, et à une période où ça n’était pas forcément ma préoccupation première. C’est juste que, un jour, j’ai fini par trouver ridicule d’acheter des cotons qui finissaient inévitablement à la poubelle alors qu’il était possible de les remplacer par un bout de tissu lavable à l’infini (ou presque).

J’utilise donc de grands carrés lavables pour me démaquiller (ce qui devient rare) et me nettoyer la figure chaque jour.
Comme le vernis ne part pas très bien au lavage, j’avais quelques scrupules à utiliser mes cotons lavables pour enlever mon vernis, j’ai alors découpé un vieux pantalon de pyjama en petits carrés que j’utilise pour ça. Quand ils sont vraiment trop « tâchés », je finis par les jeter, mais ça n’arrive pas souvent.


Serviettes lavables / Culottes de règle / Cup menstruelle pour remplacer les serviettes hygiéniques jetables et les tampons

J’ai mis du temps à sauter le pas, mais j’ai finalement remplacé serviettes et tampons par leurs équivalents lavables.

Tout est venu par la cup qui a tout simplement changé ma vie. En effet, sans rentrer trop dans les détails pas très ragoutants, j’ai des règles assez abondantes, donc j’avais une consommation de serviettes et tampons plutôt impressionnante.
La mise en place d’un stérilet cuivre après la naissance de l’Asticot n’a pas arrangé les choses de ce point de vue (celles qui connaissent comprendront).
Et puis, avec tout ce qu’on entendait sur la composition des tampons et serviettes ça m’a poussé à réfléchir et à chercher une autre solution que les serviettes jetables et tampons.
Je suis tombée sur la cup, j’ai trouvé celle qui me convient et ce depuis presque 8 ans maintenant. Cela m’a permis de dire adieu aux tampons.

Par la suite je suis passée aux serviettes lavables, puis aux culottes de règles en complément de la cup. Pour moi elles servent juste à me protéger en cas d’éventuelle fuite. Je ne les utilise pas comme protection périodique principale.


Brosse à dents à tête rechargeable pour remplacer les brosses à dents classiques

J’ai depuis quelques temps déjà une brosse à dents dont je change uniquement la tête quand celle-ci est usée. Ainsi, plus besoin de changer tout le corps de la brosse à dents à chaque fois alors que celui-ci est finalement toujours en bon état.
J’ai reçu ces brosses dans des box. Il s’agit de brosses des marques Caliquo et APO France. Lamazuna en fait aussi. De plus, les trois marques sont compatibles : les têtes vont très bien sur la brosse des autres marques.


Dentifrice solide pour remplacer le dentifrice en tube

Même si cela peut être un peu déroutant au départ, j’aime beaucoup les dentifrices solides. C’est une alternative au tout jetable qui me plait vraiment. J’en ai essayé quelques-uns déjà, parfois sous des formes assez inattendues pour moi, comme celui de la marque Lamazuna que j’utilise actuellement, et qui se présente sous la forme de petits cachets qu’il faut mâcher un peu pour les casser avant de se brosser les dents avec.

Alternative ?
Si le dentifrice solide te fait vraiment peur, il existe des dentifrices, en pâte, comme dans les tubes, mais dans des contenants recyclables/réutilisables comme celui de la marque Endro que j’ai reçu dans ma dernière Nuoobox.


Mouchoirs lavables pour remplacer les mouchoirs en papier jetables

Je suis une très grande consommatrice de mouchoirs, et ce, quelle que soit la saison. J’ai donc décidé cette année, de repasser à des mouchoirs lavables. J’en ai trouvé des très sympas et très agréables sur une petite boutique sur Etsy (FabrikUtopic) et je les adore.
Quand j’ai un gros gros rhume, je repasse aux jetables, mais en dehors de ça, pour la maison je suis repassée aux mouchoirs lavables. Mon nez me remercie !


Bonus – Récupération de l’eau avant la douche

Ce n’est pas une réduction de déchets à proprement parler, mais c’est un gaspillage que nous essayons de ne plus faire à la maison.

En effet, la salle de bain est à un étage plus élevé que la chaudière. Donc, quand nous faisons couler de l’eau pour la douche il faut un certain temps avant que celle-ci soit à la bonne température, le temps que l’eau chaude monte dans les tuyaux.

Avant, nous faisions simplement couler l’eau dans le bac jusqu’à avoir de l’eau chaude et puis voilà. Mais toute cette eau qui partait dans les canalisations était perdue. Depuis cette année j’ai réussi à convaincre toute ma petite famille de récupérer cette eau dans de grosses bouteilles afin de la réutiliser et de ne plus la perdre.


Ce que je n’arrive pas encore à remplacer

Un oriculi pour remplacer les cotons tiges

J’ai essayé, à plusieurs reprises, d’utiliser un oriculi pour me nettoyer les oreilles à la place des cotons tiges. Mais rien n’y fait, je n’arrive pas. J’ai toujours l’impression d’avoir les oreilles sales, qui grattent … bref, ça ne fonctionne pas avec moi.
J’ai vu passer des cotons tiges « lavables », mais pour le moment, à défaut de mieux, je continue d’utiliser des cotons tiges classiques.


Et toi ?

Est-ce que tu utilises déjà certains de ces objets ? Ou bien tu as d’autres astuces à partager ?

3 réflexions au sujet de « Essayer de réduire ses déchets – Dans la salle de bain »

  1. Je suis une adepte des savons solides que j’ai longtemps faits mais que par flemme, j’achète (même si j’ai en projet de refaire des sessions savons maison) et j’utilise pas mal les shampoings solides. Mais pour le moment, aucun ne convient à mon compagnon, tous même ceux sensés être doux lui occasionnent de grosses rougeurs.
    Il faut que je tente le dentifrice solide et je me suis assez bien faite à l’oriculi.
    Quant à récupérer l’eau, je trouve ça très chouette comme idée 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu quelques déconvenues aussi avec des shampoings solides que j’ai finalement fini par utiliser comme des savons classiques, donc je peux comprendre que ton compagnon n’ait pas encore trouvé celui qui lui convient.
      Pour ce qui est de récupérer l’eau c’est venu quand je me suis rendue compte de la quantité d’eau qu’on faisait couler avant d’avoir de l’eau chaude. C’est vraiment dommage de la perdre. Après, il y a des fois où je n’ai pas de quoi la stocker donc on ne la récupère pas, mais c’est un petit geste qui peut être facilement fait par tout le monde 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s