Faire un bilan lecture – Octobre 2020

Voici Halloween, voici Halloween,
Les citrouilles vont mourir de trouille !

L’étrange Noël de Monsieur Jack – Bienvenue à Halloween

Eh oui, Halloween est là et il est déjà temps pour moi de faire le bilan de mes lectures d’Octobre (pas très « Halloweenesques » il faut le reconnaitre).

Sentaï School : L’école des héros, tome 8 – Philippe Cardona et Florence Torta

Résumé :
Sauver le Monde ? Défendre la Terre contre les Forces du Mal ? Pour pouvoir y arriver, Il suffit de rejoindre la Sentaï School, la première école de super-héros… mais bon, il faudra attendre la rentrée, parce que là, ce sont les grandes vacances. Eh oui, c’est enfin l’été à la Sentaï School !
Ken, Toâ, Hongô, Duke, Keiji, Bibi et Vipère comptent bien profifiter un maximum de ce break estival… Que ce soit pour des révisions à la plage, un tournage hollywoodien, un tournoi d’arts martiaux secret et bien d’autres choses, nos 7 adolescents vont vivre un été exceptionnel, inattendu, rempli de rencontres… et forcément absurde !

Ce que j’en ai pensé :
J’ai bien rigolé en suivant les aventures de nos jeunes apprentis héros en vacances.
Et il n’y a pas à dire, mais même en vacances ils trouvent le moyen de tout casser ou faire exploser et de pourrir la vie du principal Ultra Sama 🙂


Comment être aussi cool que Nina Hill – Abbi Waxman

Résumé :
Nina Hill est libraire. Elle a une culture générale incroyable, un agenda bien rempli et un chat nommé Phil. Que désirer de plus ? Quand on lui rappelle qu’il n’y a pas que les livres dans la vie, elle hausse les épaules et se plonge dans un nouveau roman.
Quand Nina apprend la mort du père qu’elle n’a jamais connu, elle découvre aussi l’existence de nombreux frères et sœurs, exubérants à souhait, qui veulent à tout prix la rencontrer. Mais pour cette librairie introvertie, parler à des inconnus, c’est le bout du monde. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle découvre que son ennemi juré n’est pas insensible à son charme et voudrait mieux la connaître. Nina hésite entre plusieurs options : changer d’identité, s’exiler sur une île déserte, ou se terre dans son appartement en attendant que ça passe. Le moment n’est-il pas venu de sortir de sa coquille ?

Ce que j’en ai pensé : Je t’en parle un peu plus par ici.
C’est une petite histoire sympathique qui se lit facilement.
Nina est une jeune libraire un peu solitaire, qui a du mal avec les interactions sociales et qui se retrouve du jour au lendemain avec des frères et sœurs (et neveux, nièces, …) dont elle ignorait totalement l’existence suite au décès de son père qu’elle ne connaissait pas non plus.
Il y a là de quoi bien lui chambouler son organisation millimétrée et la perturber un brin.
Certes, ce n’est pas une héroïne « forte » avec des réparties cinglantes comme on peut en voir passer d’en d’autres romans, mais c’est une héroïne qui s’accepte comme elle est, elle est vraie et ça change !


Splatoon, tomes 01, 02 – Sankichi Hinodeya

Résumé :
A Chromapolis vivent pleins d’adolescents, mi-homme, mi calamars. La ville est le théâtre de titanesques affrontements entre deux équipes de quatre participants. Le but ? Gagner bien évidemment, quelles que soient les règles. Pour cela, tous les coups (de pinceaux) sont permis ! A laide de peinture, il va falloir repeindre chaque arène et triompher de ses adversaires. L’équipe bleue s’est forgée une solide réputation de loosers idiots. Mais ils comptent sur leur esprit d’équipe pour aller le plus loin possible dans la compétition !

Ce que j’en ai pensé :
Les dessins sont sympathiques. Je ne connais pas trop le jeu mais ça a l’air assez fidèle.
Par contre j’ai trouvé que c’était un peu répétitif au niveau des histoires à chaque chapitre. A voir dans la suite si ça se confirme ou bien si ça change un peu de ce point de vue.
En tout cas j’aime bien l’idée de cette équipe, la Blue team, qui est composée de bras cassés et qui, malgré sa réputation d’équipe nulle, met la pâtée aux autres équipes qui se croient supérieures. Finalement, rien n’est acquis et c’est leur amitié qui fait leur force.


Coeurs vaillants, tome 1 : L’équation amoureuse – Nina Rowan

Résumé :
Le vicomte Alexander Hall a fait l’acquisition d’un médaillon dans une boutique de prêteur sur gages. Il ne se doute pas une seule seconde que cet objet rare a une valeur sentimentale aux yeux de la ravissante Lydia, qui a un don incroyable pour les mathématiques. En bon gentleman, Alexander devrait lui restituer ce bijou de famille sans rien demander en échange. Mais il est curieux de voir jusqu’où est capable d’aller cette intrépide beauté à l’intelligence remarquable.

Ce que j’en ai pensé :
Jolie petite romance historique comme je les aime.
Je ne me suis pas ennuyée à découvrir l’histoire de Lydia et d’Alexander. Pas de malentendus ou de quiproquo comme on peut en trouver dans les romances de ce genre et ça change !!
Leur histoire se fait progressivement, tout en douceur. Ils doivent apprendre vivre avec les erreurs du passé. Les personnages secondaires sont intéressants également et j’ai hâte de lire la suite des aventures de la famille d’Alexander.


Splatoon, tomes 03, 04 – Sankichi Hinodeya

Résumé :
Tome 3 : Préparez-vous à vivre de toutes nouvelles aventures à l’Inkopolis Square et dans le mode Héros ! Nos idiots d’amis vont tenter de sauver le monde des Calamars !
Tome 4 : La Blue Team s’est qualifiée miraculeusement pour le grand tournoi King Square ! Mais sera-t-elle en mesure de battre Emperor et son équipe, les détenteurs incontestés du titre ?

Ce que j’en ai pensé :
On retrouve la Blue Team qui est toujours aussi déjantée.
J’ai apprécié qu’il n’y ait pas de « guerre de territoire » à chaque chapitre comme ça avait été le cas dans les 2 premiers tomes mais que d’autres aventures arrivent à nos jeunes héros.
On rencontre de nouveaux personnages qui ont l’air intéressants et tout un univers sous-terrain qui reste à explorer je trouve.


T’embrasser sous la neige – Emily Blaine

Résumé :
Pour cette fin d’année, Juliette avait prévu beaucoup de choses. Des vacances romantiques à la Barbade, un immense sapin à décorer avec Simon, son amoureux, et peut-être même une demande en mariage. Elle n’avait pas prévu en revanche de soudain redevenir célibataire, d’annuler ses congés pour organiser un gala de charité avec le célèbre rocker Evan MacNeil et d’être inscrite par ses amis à un concours de baisers. Alors, quand le musicien lui propose d’être son partenaire, elle se laisse convaincre. Car, même s’il est l’un des célibataires les plus convoités, même s’il se débat encore avec le deuil de son frère et sa nièce de moins d’un an qui n’a plus que lui, Evan parvient à la mettre en confiance. À tel point qu’elle en viendrait presque à abaisser le mur de glace qu’elle a érigé autour de son cœur…

Ce que j’en ai pensé : Je t’en parle un peu plus par ici.
J’ai beaucoup apprécié ma lecture. J’ai trouvé cette histoire et ses personnages très touchants. J’ai adoré la bande de copains de Juliette. Qui ne rêverait pas de faire partie d’une bande aussi soudée ?
En bref, c’est une jolie petite romance qui fait du bien et qui ouvre tout en douceur la saison des romances de Noël.


Romance sous la neige – Sarah Morgan

Résumé :
Un Noël dans ses bras :
Sous le choc, Evie écoute Rio Zacarelli, son patron, lui faire part de son incroyable exigence : qu’elle se fasse passer pour sa fiancée le temps des fêtes de Noël. Visiblement, il espère ainsi faire croire à tous qu’il est prêt, pour elle, à renoncer à sa vie de play-boy ! Bien que révoltée, Evie finit par accepter. Dès lors, une question l’obsède : parviendra-t-elle à résister à Rio s’il décide de rendre leur relation plus… convaincante encore ?

Un enfant pour Noël :
En apprenant qu’elle est enceinte du Dr Patrick Buchannan, un brillant obstétricien qui lui a fait vivre sa plus belle nuit d’amour, Hayley ressent une indicible joie. Cependant, à mesure que Noël approche, elle redoute de lui annoncer la nouvelle. Car si, de son côté, elle se sent prête à devenir mère, elle ignore totalement comment réagira cet homme qui, après une rupture difficile, élève seul ses deux enfants, et affirme ne plus jamais vouloir s’engager…

Ce que j’en ai pensé : Je t’en parle un peu plus par ici.
Deux petites romances de Noël qui se lisent très bien.
Un peu trop rapides à mon goût, mais avec une centaine de pages pour chaque histoire c’est normal. Je n’en garderai pas forcément un souvenir impérissable, mais elles auront eu le mérite de me faire passer un bon moment.


Le petit garçon qui ne savait pas faire semblant – Yann Autret

Résumé :
Je ne peux pas m’amuser. Je ne peux pas rêvasser. Je ne peux pas me glisser pour de rire dans la peau d’un aventurier intrépide, d’un cow-boy aux mâchoires crispées, d’un androïde intergalactique de l’an 6 000. Je ne peux pas jouer à Spiderman !
Et pourquoi ça ?
Parce que je ne sais pas faire semblant ! Tout ce que j’imagine devient réalité ! Tous mes rêves se matérialisent instantanément. Sitôt pensé, sitôt formulé, même à voix basse hop ! Catastrophe.
Or, je rêve tout le temps ! Tout peut arriver.

Ce que j’en ai pensé :
Petite lecture rapide pour pouvoir discuter avec la Mandarine de ce livre qu’elle a à lire pour l’école.
L’histoire d’Auguste, petit garçon qui ne peut pas laisser libre court à son imagination au risque de la voir se réaliser sous ses yeux était assez amusante.



Enquêtes et sac à main, tome 1 : Zia met son nez partout – Claire DeLille

Résumé :
Sherlock Holmes avait son violon.
Miss Marple, son tricot.
Kojak, sa sucette.
Zia, elle, peut se fier à son nez. Et quel nez ! Nastasia a le chic pour le mettre dans les histoires les plus croustillantes sur les stars et autres people. Elle alimente sa rubrique du Girls Only avec un soupçon d’humour, un zeste de vitriol et une pincée de sarcasme. Jusqu’au jour où c’est elle qui défraie la chronique !
Eh oui, Zia, enquêter sur les dernières frasques d’une actrice et sur un homicide, ce n’est pas tout à fait la même chose. On ne s’improvise pas détective privé, ou alors, seulement si c’est en charmante compagnie…

Ce que j’en ai pensé :
J’ai adoré ce livre !! Zia est une héroïne qui a du peps, du répondant et qui m’a fait mourir de rire. La pauvre a quand même le chic pour se mettre dans des situations pas possibles avec son enquête totalement improvisée. Les personnages sont attachants. J’ai beaucoup aimé Alex l’ami de Zia et les deux enquêteurs étaient pas mal aussi dans leur genre.


Et toi ?

Est-ce que, contrairement à moi, tu as eu des lectures un peu plus dans le thème « Halloween » ? Parce que tu as bien vu que je suis plutôt restée dans un registre pas du tout effrayant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s